La discothèque de Mister Bruno The DOORS

http://www.thedoors.com/

http://www.facebook.com/home.php?#!/thedoors

USA / Californie

 

 

Rock psychédélique

 

Dernière modification  le 22/07/2017

 

Né en 1966 à Los Angeles, ce groupe californien a atteint la dimension d'un mythe. Sa musique puisait à plusieurs sources, d'un rythm' n blues éclaté à un jazz en liberté, bien dans le ton psychédélique de l'époque. Mais elle servit surtout d'instrument au service de la vision du poète et chanteur Jim Morrison. Situés dans une zone singulière où se rencontrent le théâtre , la cérémonie mystique, mais aussi une certaine forme de thérapie, les Doors restent l'expression la plus vivante d'une contre-culture anti-sociale et éprise d'absolu, cherchant  la délivrance du subconscient à travers l'usage des drogues. Des générations successives ont continué à se passionner pour la figure de demi-dieu érotico-mystique de Morrision, détruit à l'âge de vingt sept ans par ses propres excès, grâce à la force éternelle de chansons-poêmes comme "The End" ou "Riders on the storm" qui font de lui un classique de la révolte et du désir adolescents au même titre que Rimbaud. 

Lire la suite dans ....Dictionnaire du rock - Michka Assayas - Robert Laffont (2000)

 

Jim Morrison, né le 8.12.1943, décédé le 3.07.1971à Paris, repose au Père Lachaise

Ray Manzarek, né le 12.02.1935 , décédé le 20.05.2013

Robby Krieger, né le 8.01.1946

John Densmore, né le 1.12.1945

Peinture de Jim Morrison sur un magasin de Brest

S O R T I E

HS = Hors série    = vinyl = VHS

= DVD

Rock & Folk n° 596
Avril 2017
Rock & Folk 596 cover  
The Doors Live at The Bowl 68
1492 - 2012

The DOORS - Live at The Bowl '68


01 Show start / Intro 0:19
02 When the music's over 12:52
03 Alabama song ( Whisky bar ) 1:33
04 Back door man 2:33
05 Five to one 1:29
06 Back door man ( reprise ) 1:22
07 The WASP ( Texas radio and the big beat ) 1:52
08 Hello, I love you 2:14
09 Moonlight drive 3:21
10 Horse lattitude 1:08
11 A little game 1:20
12 The hill dwellers 2:22
13 Spanish caravan 3:04
14 Hey, what would you guys like to heart ? 0:40
15 Wake up ! 1:30
16 Light my fire 9:32
17 Light my fire ( segue ) 0:38
18 The unknown soldier 4:43
19 The end ( segue ) 1:02
20 The End 17:31

Elektra / DMC / Rhino8122797120 - Digipack - Livret
Produit par Bruce Botnick
Packaging designer : Lisa Glines
Front cover designer : Nikkie Amouyal
Photos : Henry Dilz



Chroniques à lire dans

Rock & Folk n° 543 - Novembre 2012
(Blu-Ray )
Rock & Folk n°534
Février 2012 
 
The Doors Live in Vancouver 1970
1362 - 2010

The DOORS - Live in Vancouver 1970

CD 1
01 Start of show 5:05
02 Roadhouse blues 5:55
03 Alabama song ( Whisjy bar ) 2:02
04 Back door man 2:31
05 Five to one 6:14
06 When the music's over 13:46
07 Applause - Jim talk 1:30
08 Love me two times 4:15
09 Applause - Jim talks 5:05
10 Little red rooster 6:24
11 Tuning 0:25
12 Money 3:06
13 Tuning 1:18
14 Rock me 6:39
15 Tuning 0:42
16 Who do you love 8:06


CD 2
01 Tuning 0:52
02 Petition the lord with prayer 0:39
03 Light my fire 17:55
04 Tuning 1:46
05 The end 17:58
06 Thank you & good night 2:12


DMC Rhino 812279786 8 - Digipack
Produit par Bruce Botnick

Albert Kings : slide guitar on 10, 12, 14 et 16

 
Chroniques à lire dans :

Rock & Folk n°528 - Août 2011
The Doors When you're strange
1312 - 2010

The DOORS - When you're strange

Un film de Tom Dicillo raconté par Johnny Depp


http://whenyourestrangemovie.com/

RollingStone 050 1084 - Offert avec le n° 50 de RollingStone -'Avril 2007

01 The Doors - Five to one ( Live in Pittsburgh ) 5:19

 

 

un appel à la révolution empreint d'ironie, construit sur un riff dont les Doors avaient le secret, et permet à Morrison de lâcher ses mots comme des couperets.

Stoned immaculate The music of The Doors  

715 - 2000

Stoned immaculate. The music of The Doors

 
01 Break on through - Stone Temple Pilots 3:47
02  Riders on the storm - Creed 6:18
03 Light my fire - Train 3:43
04 Peace frog - Smash mouth 3:02
05  L.A woman - Days of the new 3:47
06 Love me two times - Aerosmith 3:20
07 Under waterfall - The Doors 3:12
08 Wild child - The Cult 3:22
09 Roadhouse rap - Jim Morrison 1:03
10 Roadhouse blues - John Lee Hooker & Jim Morrison 5:34
11 Is everybody in ? - William S Burroughs 2:43
12 Hello I love you - Oleander 2:36
13 Touch me - Ian Astbury of The Cult 4:36
14 Children of the night - Perry Farrel & Exene 3:02
15  Love her madly- Bo Diddley 4:54
16  The cosmic movie - The Doors 3:03
17  The end - Days of the new 13:52

 

Elektra

Produit par Ralph Sall

 

 

Chroniques à lire dans :

 

Rock & Folk n° 403 - Mars 2001 (3,5/5)

The Doors Essential rareties  

1999

Essential rareties

 

01 Hello to the cities ( live ) 0:56
02 Break on through 4:32
03 Roadhouse blues ( live ) 4:19
04 Hyacinth house ( demo version ) 2:40
05 Who scared you ( demo version ) 3:16
06 Whiskey, mystics and men ( demo version ) 2:19
07 I will never be untrue ( live ) 3:56
08 Moonlihjt drive ( demo version ) 2:31
09 Queen of the highway 3:32
10 Someday soon ( live ) 3:41
11 Hello , I love you ( demo version ) 2:28
12 Orange county suite ( demo version ) 5:27
13 The soft parade ( live ) 10:03
14 The end ( live ) 18:01
  Bonus track  
15 Woman is a devil 4:08

Collector - Digipack

 

The Doors Box set Disc 4 Band favorits  

579 - 1997

Box set - Disc four

Band favorite
01 Light my fire 7:05
02 Peace frog 2:57
03 Wishful sinful 2:55
04 Take as it comes 2:14
05 LA Woman 7:49
06 I can't see your face in my mind 3:22
07 Land ho! 4:06
08 Yes , the river knows 2:34
09 Shaman's blues 4:47
10 You're lost little girl 2:59
11 Love me two times 3:15
12 When the music's over 10:56
13 The unknown soldier 3:21
14 Wild child 2:35
15 Riders on the storm 7:09

Elektra

Produita par Paul A Rothchild

 

Chroniques à lire dans :

 

Rock & Folk n° 363 - Novembre 1997

The Doors Box set Dix=sc 3 The future  

578 - 1997

Box set - Disc three

The future aint what it used to be

 
01 Hello to the cities 0:56
02 Break on through 4:32
03 Rock me 6:36
04 Money 2:59
05 Someday soon 3:41
06 Go insane 2:30
07 Mental floss 3:38
08 Summer's almost gone 2:17
09 Adolph Hitler 0:12
10 Hello, I love you 2:28
11 The crysral ship 2:55
12 I can't see your face in my mind 3:16
13 The soft parade 10:03
14 Tightrope ride 4:17
15 Orange county suite 5:27

 

Chroniques à lire dans :

 

Rock & Folk n° 363 - Novembre 1997

The Doors Box set Disc 2 Live in N Y  

577 - 1997

Box set - Disc two

Live in New York
01 Roadhouse blues 4:19
02 Ship of fools 5:20
03 Peace frog 3:15
04 Blue sunday 2:27
05 The celebration of the lizard 17:18
06 Gloria 7:14
07 Crawling king snake 6:12
08 Money 2:49
09 Poontang blues / Build me a woman / Sunday trucker 3:35
10 The end 18:01

 

Chroniques à lire dans :

 

Rock & Folk n° 363 - Novembre 1997

The Doors Box set Disc 1 Without a safety net  

576 - 1997

Box set - Disc one

Without a safety net

 
01 Five to one 7:29
02 Queen of the highway 3:32
03 Hyacinth house 2:40
04 My eyes have seen you 2:01
05 Who scared you 3:16
06 Black train song 12:22
07 End of the night 2:59
08 Whiskey, mystics and men 2:19
09 I will never be untrue 3:56
10 Moonlight drive 2:31
11 Moonlight drive 2:40
12 Rock is dead 16:39
13 Albinoni's adagio in G minor 4:40

 

 

Chroniques à lire dans :

 

Rock & Folk n° 363 - Novembre 1997

ROCK & FOLK n° 324
Juin 1995
De Rock Collection
 
The Doors In concert  

361 - 1991

In concert

Disc one

 

01 House annoncer 2:42
02 Who do you love 6:03
03 Alabama song 1:51
04 Backdoor man 2:22
05 Love hides 1:49
06 Five to one 4:35
07 Build me a woman 3:33
08 When the music's over 14:50
09 Universal mind 4:55
10 Petition the lord with prayer 0:53
11 Dead cats , dead rats 1:53
12 Break on through 4:42
13 Lions in the street 1:14
14 Wake up 1:24
15 A  little game 1:10
16 The hill dwillers 2:40
17 Not to touch the earth 4:14
18 Names of the kingdom 1:25
19 The palace of exile 2:21
20 Soul kitchen 7:16

 

Disc two

 

01 Roadhouse blues 6:13
02 Gloria 6:18
03 Light my fire 9:54
04 You make me real 3:04
05 Texas radio & the big beat 1:52
06 Love me two times 3:18
07 Little red rooster 7:06
08 Moonlight drive 5:33
09 Close to you 5:26
10 Unknown soldier 4:25
11 The end 15:42

 

Il faut acheter cette double boîte  pour retrouver l'intégrale de "Absolutely live" et son rituel barbare. Voici donc Jim Morrison enregistré en concert à L A , Philiadelphie et New York , voici le disque qui offre enfin la foudroyante "Celebration of lizard", rituel gothique, les Doors à leur sommet . Best of live - Rock & Folk n° 331 - Mars 1995

 

 

Chroniques à lire dans :

 

Best n° 277 - Août 1991

 

Rock & Folk n° 331 - Mars 1995

 

Rock & Folk n° 352 - Décembre 1996

 

Rock & Folk n° 465 - Mai 2006

1990

Jim Morrison, le lézard

Jean Maris ROUS

Editions RENAUDOT & Cie (216 pages)

Doors Video In concert 1990

In concert

 

Doors Video At he Hollywood Bowk  

1987

At the Hollywood Bowl

 

01 When the music's over  
02 Alabama song  
03 Back door man  
04 Five to one  
05 Moonlight drive  
06 Horses lattitude  
07 A little game  
08 Spanish caravan  
09 Celebration of the lizard  
10 Light my fire  
11 The unknown soldier  
12 The end  

 

 

tHE dOORS lIVE AT tHE hOLLYWOOD bOWLS  

288 - 1987

Live at the Hollywood Bowl

 
01 Wake up  
02 Light my fire  
03 Unknown soldier  
04 A little game ( from the Celebration of lizard )  
05 The hill dwellers ( from the Celebration of the lizard )  
06 Spanish caravan  

 

Elektra / Asylum 960 714-1

Design : Carol Bobolts

 

Enregistré le 5 Juillet 1968

 

Vingt minutes, pas une de plus, les portes de l'arnaque sont grandes ouvertes.

 

François DUCRAY - Backstage n° 10 - Avril 1990

 

Rock & Folk n° 465 - Mai 2006

The Doors Alive she cried  

223 - 1983

Alive she cried
01 Gloria  
02 Light my fire  
03 You make me real  
04 Texas radio and the big beat  
05 Love me two times  
06 Little red rooster  
07 Moonlight drive  

 

Elektra 96-0269-1

Design Jeff Lancaster/Art Hotel

 

Enregistré en 1968, 1969 et 1970 à Los Angeles, New York, Detroit, Boston, Copenhague

 

Celui là existe sous toutes les formes souhaitables, mais n'a d'autre intérêt que d'offrir enfin la version par Jim du "Gloria" de Van. Ca charcle, mais c'est incompréhensible et peu ! Profitons-en pour préciser que si les Doors n'eurent jamais de bassiste officiel, c'est que leur son de basse ne demandait pas mieux live, que les pédales d'orgue ou de piano Fender de Ray Manzarek.

François DUCRAY - Backstage n° 10 - Avril 1990

 

 

Chroniques à lire dans :

 

Rock & Folk n° 212 - Décembre 1983

 

Rock & Folk HS - Décembre 2001

    1996 - 2001, 400 disques du mois

 

Rock & Folk n° 465 - Mai 2006

 

1981

Personne ne sortira d'ici vivant.

Jerry HOPKINS - Daniel SUGERMAN

Christian BOURGOIS Editeur (377 pages)

 

  1979

Seigneurs et nouvelles créatures

Morrison

Christian BOURGOIS Editeur (263 pages)

Les textes en version originale et traduits en français

 

1979

Une prière américaine et d'autres récits

Morrison

Christian BOURGOIS Editeur (227 pages)

Tous les textes , dont les chansons, de Jim Morrison en version originale et traduits en français.

 

 

ROCK & FOLK n° 145
Février 1979
Jim Morrison en couverture de Rock & Folk en 1979
De Rock Collection
 
The Doors Jim Morrison An american prayer  

165 - 1978

An american prayer

01 Awake 0:36
  Ghost song 2:51
02 Dawn's highway 1:22
  Newborn awakening 2:26
03 To come to age 1:02
  Black polished chrome 1:08
  Latino chrome 2:15
  Angels and sailors 2:47
  Stoned immaculate 1:33
04 The movie 1:36
  Curses invocations 1:58
05 American night 0:28
  Roadhouse blues 5:53
  The world on fire 1:07
  Lament 2:19
06 The hitchhiker 2:16
07 An american prayer 3:04
  Hour for magic 1:18
  Freedom exists 0:20
  A feast of friends 2:11
  Bonus tracks ( sur le CD )  
  Babylon fading 1:40
  Bird of prey 1:04
  The ghost song 5:16

 

Elektra 7559-61812-2

Elektra / WEA ELK 52111 - Livret avec les textes

Art direction : John Van Hamersveld

 

Chroniques à lire dans :

 

Rock & Folk n° 143 - Décembre 1978

 

Rock & Folk n° 335 - Juillet 1995

ROCK & FOLK n°
Avril 1974
Ropck & Folk avril 1974 Jim Morrison  
Jim Morrison Au dela des Doors 1974

Jim Morrison au delà des Doors

Hervé MULLER

Editions Albin Michel / Rock & Folk - 189 pages

 

 

The Doors Weird scenes inside the gold mine  

024 - 1972

Weird scenes inside the gold mine (Compilation)

01 Break on through 2:25
02 Strange days 3:05
03 Shaman's blues 4:45
04 Love street 3:06
05 Peace frog / Blue sunday 5:00
06 The WASP ( Texas radio & the big beat ) 4:12
07 End of the night 2:49
08 Love her madly 3:18
09 Spanish caravan 2:58
10 Ship of fools 3:06
11 The spy 4:15
12 The end 11:35
13 Take it as it comes 2:13
14 Running blues 2:27
15 LA Woman 7:49
16 Five to one 4:22
17 Who scared you 3:51
18 ( you need meat ) Don't go no furher ( Inedit ) 3:37
19 Riders on the storm 7:14
20 Maggie Mc Gill 4:25
21 Horses lattitude 1:30
22 When the music's over 11:00

 

Elektra / WEA 62009

Art direction : Robert L Heimall

 

Choix éclectique , intéressant et soigneux de titres célèbres et d'autres qui le sont moins ("Peace frog", pas rien !!), non réédité en CD.

François DUCRAY - Backstage n° 10 - Avril 1990

 

17 et 18 inédits - face B de 45 tours

 

 

The Doors LA Woman

009 - 1971

L A woman

 

01 The changeling 4:21
02 Love her madly 3:20
03 Been down so long 4:41
04 Cars hiss by my windows 4:12
05 LA Woman 7:53
06 L'américa 4:38
07 Hyacinth house 3:12
08 Crawling king snake 5:00
09 The WASP ( Texas radio and the big beat ) 4:15
10 Riders on the storm 7:15

 

Elektra / WEA K 42090

Album concept/Design : Carl Cossick

 

Collector -Vinyl replica - Coffret "The complete studio recording"

 

05 - également version par Billy Idol sur Charmed life

 

"Dernier album du quatuor de Los Angeles, "L.A woman"  révèle un groupe plongé dans un blues-rock plombé et lumineux, fiévreux et apocalyptique. Le morceau titre et Riders on the storm feront le tour du monde. Avec ces deux titres et cet album incendiaire, les Doors quittaient la scène rock en même temps que Jim Morrison décédait. La fin d'un Mythe" 

Dico Rock Editions Prélude & Fugue (1999)

L.A Woman, d'une féroce intensité, n'a rien d'un disque d'un groupe arrivé au bout du rouleau ,même si Morrison peut sembler psalmodier sa propre oraison funèbre à la fin de "Hyacinth house". L'énergie du désespoir ? Peut-être . Renforcés à la basse par Jerry Scheff ( futur sideman de Presley ) et à la guitare rythmique par Marc Benno, les Doors n'ont jamais sonné aussi charnu que sur le morceau-titre , "The WASP" ou "The changeling", aiguillonnés par un Krieger survolté. Jamais très loin du blues, ils y sacrifient sans retenue en reprenant le "Crawking king snake" de John Lee Hooker ( sans parler de leur propre "Cars hiss by my window" ). Pour finir en beauté sur les lancinants arpèges de "Riders on the storm" , tour de force funky/éthéré de Manzarek au piano électrique. La tempête est apaisée, et tout est dit. Un point final en forme de chef-d'œuvre qui n'a pas pris une ride .               Rock & Folk n° 270 - Janvier 1990 - Yesterday

L'ultime chef-d'œuvre d'un groupe poussé dans ses retranchements par la poésie du grand prêtre Morrison. Rock éclaté, lumineux , magistral . Le guide 1996 du CD - Marabout

 

Chroniques à lire dans :

 

Libération HS - Mai 1988

     65 - 88 l'album de nos vingt ans

 

Rock & Folk n° 270 - Janvier 1990 - Yesterday

 

Rock & Folk HS - Décembre 1991

     Les 250 meilleurs disques

 

Rock & Folk HS - Novembre 1995

     300 disques incontournables

 

Rock & Folk HS - Décembre 1999

     Disco 2000 - Les indispensables

 

Rock & Folk n° 429 - Mai 2003

 

RollingStones n° 937 - Décembre 2003

     500 Greatest albums of all time

 

Rock & Folk n° 445 - Septembre 2004

 

Le Guide Pop Rock 1950 - 1979 Vol 1

     Editions FNAC

 

Rock & Folk n° 473 - Janvier 2007

 

Les 1001 albums qu'il faut avoir écoutés dans sa vie . Flammarion - 2006

 

Rock'n roll - La discothèque rock idéale

Philippe Manoeuvre

Rock & Folk  Albin Michel - 2006

 

 

Les 100 albums les plus vendus des années '70

n°100

Hamish Champ

Cahier français par Gilles Verlant

Editions White Star

 

Les 1000 CD des disquaires de la Fnac ( n°15  ) Editions Fnac ( 2008 )

 

pour la pochette

Rock Vinyls - Françoise Thomazeau - Dominique Dupuis

Edition Ereme ( 2008 )

 

Best of Crossroads

1969 - 1972 . 108 albums essentiels

Juillet 2009

 

Pop Rock - Les années 60 -79

Discothèque idéale Fnac - 2010

 

Rock & Folk n° 535 - Mars 2012

 

Rock & Folk - HS n°30

555 disques . 1954 - 2014 (2014) page 53

 

La discothèque idéale Fnac

823 albums indispensables … et pas un de plus .(2015) page 54

 

Les 100 vinyls incontournables

Phlippe Mnaoeuvre & Jérôme Soligny

FNAC (2014 ) page 48

 

Les 100 meilleurs albums américains

Les Inrocks2 - Octobre 2016 - Page 41 n°23

 

 

 

The Doors - Absolutely live

la pochette du vinyl.

The Doors Aboslulety live

la pochette du CD

 

  070 - 1970

Absolutely live

  House annoncer 2:40
01 Who do you love 6:03
02 Meddley : Alabama song 1:51
  Backdoor man 2:22
  Love hides 1:49
  Five to one 4:35
03 Build me a woman 3:33
04 When the music's over 16:16
05 Close to you 4:04
06 Universal mind 4:55
07 Petition the lord with prayer 0:53
08 Meddley : Dead cats , deads rats 1:54
  Break on through 4:41
09 The celebration of the lizard  
  Lions in the street 1:14
  Wake up 1:24
  A little game 1:10
  The hill dwellers 2:35
  Not to touch the earth 4:19
  Names of the kingdom 1:24
  The palace of exile 2:25
10 Soul kitchen 7:11

 

Elektra / WEA 62005

Art direction & design : Robert L Heimall

 

La belle et la bête ! Le saut de l'ange ! Morrison et les Doors en public, un "Who do you love"  de jungle torride (on voit quel grand batteur pouvait être Densmore), Five to One, Close to you, Soul Kitchen et Universal Mind par un groupe au zénith de sa puissance, de sa forme, de sa folie : un des tout grands double-live de l'histoire du rock.

François DUCRAY - Backstage n° 10 - Avril 1990

 

 

Chroniques à lire dans :

 

Rock & Folk n° 213 - Novembre 1984

 

Rock & Folk HS - Décembre 1991

     Les 250 meilleurs disques

 

Rock & Folk n° 352 - Décembre 1996

 

Rock & Folk HS - Décembre 1997

     Absolutely live

 

Rock & Folk n° 465 - Mai 2006

 

Rock & Folk n° 473 - Janvier 2007

 

 01 - Les 1001 chansons qu'il faut avoir écoutés dans sa vie .Flamarion ( 2011 )

( pout la version originale des Preachers - 1965 )

 

08 - Rock & Folk n°535 - Mars 2012

 

RollingStone Hors Série n°13 - Août 2012

Les 100 meilleurs albums live ( n°37 )

 

 

The Doors Morrison hotel

 

072 - 1970

Morrison hotel

01 Roadhouse blues 4;04
02 Waiting for the sun 4:00
03 You make me real 2:53
04 Peace frog 2:50
05 Blue sunday 2:13
06 Ship of fools 3:08
07 Land ho 4:10
08 The spy 4:17
09 Queen of the highway 2:47
10 Indian summer 2:35
11 Maggie Mc Gill 4:24

 

Elektra / WEA 42080

Design : Gary Burden

 

Collector - Vinyl replica - Coffret "The complete studio recording"

 

01 également version de Status Quo sur Pile Driver , Live , On the Level

 

Produit par Paul Rotchild

 

Le regain. Voilà bien l'unique album des Doors qualifiable du terme "Excellent.". Tout ça à cause de l'esprit forcé qui le sous-tend : trois des quatre hommes pensent qu'ils perdent du terrain, sentent que le quatrième perd la boule et se coule tous dans un moule  qu'ils maîtrisent à merveille mais n'habitent pas vraiment le rock. Morrison Hotel est l'album rock'n roll des Doors. Excellent donc, acerbe, dru, pète-sec. Trop : "Waiting for the sun" (le titre, Jim a des rallonges fortuites que son fan Elvis Costello systèmisera plus tard dans un genre plus abscons !) où, comme on dit, la somme des parties est inférieure au tout, on devine le Héros contraint. Il faut écouter cet album étonnant de modernité sonore dont s'inspirent encore INXS et autres Midnight Oil.

François DUCRAY - Backstage n° 10 - Avril 1990

 

04 Le riff qui ouvre ce titre est indestructible. On l'a entendu des milliers de fois, en club, à la radio, mais il produit toujours son petit effet instantané, comme une bulle d'oxygène au pays des souvenirs. Oui, Robbie Krieger avait trouvé là son Graal, une arme absolue déchiquetée sur la SG, ouvrant une voie royale à Jim Morrison, remonté et belliqueux, vindicatif et pas dupe, totalement au service de ce riff de lutte qui classe à tout jamais les Doors comme une fantasbuleuse machine de guerre.

PM - Rock & Folk n° 441 - mai 2004

 

Après le moyen "Soft Parade", retour en force des Doors avec ce cinquième album musclé, carré ( "Roadhouse blues", "Land Ho!" , "Maggie Mc Gill" ) , suave ( "Blue sunday" , "Indian summer", "The spy" ) éternel ( "Waiting for the sun" ) - Le guide 1996 du CD - Marabout

 

Chroniques à lire dans :

 

Le Guide Pop Rock 1950 - 1979 Vol 1

     Editions FNAC

 

pour la pochette

1000 record covers

Michael Ochs

Editions Taschen ( 1995 )

 

Rock & Folk n° 473 - Janvier 2007

 

Les 1001 albums qu'il faut avoir écoutés dans sa vie

Flammarion - 2006

 

pour la pochette

Rock Vinyls - Françoise Thomazeau - Dominique Dupuis

Edition Ereme ( 2008 )

 

Best of Crossroads

1969 - 1972 . 108 albums essentiels

Juillet 2009

 

 

 

 

The Doors The soft parade  

168 - 1969

The soft parade

01 Tell all the people 3:21
02 Touch me 3:12
03 Shaman's blues 4:48
04 Do it 3:09
05 Easy ride 2:43
06 Wild child 2:36
07 Runnin' blue 2:27
08 Wishful sinful 2:58
09 The soft parade 8:36

 

Elektra / WEA 42079

Art direction & Design : William S Harvey

 

Collector - Vinyl replica - Coffret "The complete studio recording"

 

Produit par Paul Rotchild

 

La faille .... mais c'est un échec qui permet de voir les Doors en coupe puisque les morceaux sont signés et les caractères de chacun à découvert. D'un côté Krieger et Densmore le premier responsable des tubes "faiblards" mais alertes ("Touch me" et "Tell all the people") ; de l'autre Morrison et Manzarek, ce dernier toujours "lancé" mais paumé sous les arrangements pompeux de Paul et Ray  ("The soft parade'). Sauvons tout de même deux petites ballades sympa : "Wild child" et "Shaman's blues" évidemment.

François DUCRAY - Backstage n° 10 - Avril 1990

 

Album d'un éclectisme déroutant pour les fans des Doors de la première heure. Portant, au milieu des chansons assez mineures se cachent des petites merveilles comme " Shaman's blues" ou la longue pièce qui donne son titre à l'album . A redécouvrir - Le guide 1996 du CD - Marabout

 

Chroniques à lire dans :

 

Rock & Folk n° 434 - Juillet 1995

 

Rock & Folk n° 473 - Janvier 2007

 

Les 100 albums les plus vendus des années '60 (n°47)

Gene Sculatti

Cahier français par Gilles Verlant

Editions White Star

 

Woodstock Memory

Rock & Folk - Hors Série n°25 - Juillet 2009

 

 

The Doors Waiting for the sun  

126 - 1970

Waiting for the sun

 

01 Hello , I love you 2:16
02 Love street 2:52
03 Not to touch the earth 3:55
04 Summer's almost gone 3:22
05 Wintertime love 1:54
06 The unknown soldier 3:25
07 Spanish caravan 2:59
08 My wild love 2:52
09 We could be so good together 2:24
10 Yes, the river knows 2:37
11 Five to one 4:26

 

Elektra / WEA 42041

Art direction & design : William S Harvey

Collector - Vinyl replica - Coffret "The complete studio recording"

Produit par Paul Rotchild

L'album élégiaque (et leur plus grosse vente à l'époque)

Un mot sur sa loco-tank "Hello I love you"  : la ligne rythmique et mélodique est certes entièrement pompée au "All day and all of the night" des Kinks, mais comment se fait-il, partant,  que Ray Davies, l'ombrageux, n'est pas attaqué les Doors ? Parce qu'il avait lui même tout piqué à Gene Vincent. pour le reste, un titre sur deux est un bijou ("Not to touch the earth", première ébauche de ce qui deviendra sur scène le fameux morceau de bravoure qu'est la "Célébration du (Roi) Lézard", "Summer almost gone", ...et surtout "Five to one" ..). Waiting for the sun marque aussi l'apogée des Doors en tant que groupe Zarbi et populaire. François DUCRAY - Backstage n° 10 - Avril 1990

 

Même démuni du moindre standard du niveau de "Light my fire" ou de "When the music is over" , "Waiting for the sun" est toutefois infiniment meilleur que "Strange days" , ne serait-ce que parce que le groupe a définitivement tourné la page des sixties et s'est sevré de l'influence des Kinks .D Kelvin . Best of CROSSROADS . 1960 - 1968 - 100 Albums essentiels ( Avril 2009 )

 

Le troisième album et le disque des désenchantement , de la fin d'une époque, elle des utopies hippies . Le style du groupe commence à s'élargir, du flamenco psychédélique de "Spanish caravan" au hard rock brutal de "Five to one". Contient également le hit "Hello I love you" - Le guide 1996 du CD - Marabout

 

Chroniques à lire dans :

 

Rock & Folk n° 473 - Janvier 2007

 

Les 100 albums les plus vendus des années '60 (n°57)

Gene Sculatti

Cahier français par Gilles Verlant

Editions White Star

 

RollingStones ( FR )  N° collector 1S Mai 2008

68 les révolutions Rock , art , cinéma , littérature

 

Best of CROSSROADS

1960 - 1968 - 100 Albums essentiels ( Avril 2009

 

 

 

The Doors Live in Hollywood  

954 - 1969

Live in Hollywood 

Highlights from the Aquarius Theatre performances

 

01 Welcome 0:23
02 Back door man 4:36
03 Break on through 3:53
04 When the music's over 12:09
05 You make me real 3:10
06 Universal mind 4:41
07 Touch me 3:50
08 Soul kitchen 6:51
09 Jim introduce Ray 0:55
10 Close to you 4:44
11 What you'd like to hear ? 0:38
12 Peace frog ( instrumental ) 2:36
13 Blue sunday 2:38
14 Five to one 5:55
15 Celebration 2:17
16 Light my fire 13:55

 

ELEKTRA 7559-62733-2 . Limited edition - Livret

Produit par Bruce Botnicck

 

Chroniques à lire dans :

 

Rock & Folk n° 419 - Juillet 2002

 

Rock & Folk n° 465 - Mai 2006

The Doors Strange Days  

007- 1968

Strange days

01 Strange days 3:09
02 You're lost my little girl 3:03
03 Love me two time 3:16
04 Unhappy girl 2:00
05 Horse lattitudes 1:35
06 Moonlight drive 3:04
07 People are strange 2:12
08 My eyes have seen you 2:29
09 I can't see your face in my mind 3:27
10 When the music's over 10:59

 

Elektra / WEA ELK 62013 (2 originals of The Doors)

Collector - Vinyl replica - Coffret "The complete studio recording"

 

Produit par Paul Rotchild

 

Le coup du Leviathan. Leur manuscrit de la mer morte .Au regard de Strange days, le premier album n'était qu'un brouillon !

Pourquoi ? L'architecture du disque est la même, mais plus affinée, mieux équilibrée, cette fois idéalement exploitée. Et surtout les chansons, toutes, sont meilleures, infiniment personnelles, bizarres, doorsiennes pour la nuit des temps : étranges, absolument. D'où cette puissance féline inégalée qui bouleverse encore, et cette sensualité faite de symbiose parfaite, presqu'inhumaine entre le lyrisme jour et noir de Jim et le brio subtile de Ray, Robby et John. Mention toute spéciale à "Horse lattitudes" et "Moonlight drive".

François DUCRAY - Backstage n° 10 - Avril 1990

 

Sur la lancée de leur premier fulgurant album, les Doors enregistrent ce deuxième opus , plus soigné , mieux maîtrisé mais aussi moins spontané. Le son Doors, rebondissant sur des claviers obsédants, se dessine clairement. Jim Morrison et ses hommes y prennent leur rythme de croisière . Historique . Le guide 1996 du CD - Marabout

 

Chroniques à lire dans :

 

Rock & Folk n° 194 - Mars 1983

 

Rock & Folk HS - Novembre 1995

     300 disques incontournables

 

pour la pochette

1000 record covers

Michael Ochs

Editions Taschen ( 1995 )

 

RollingStones n° 937 - Décembre 2003

     500 Greatest albums of all time

 

pour la pochette

Albums - Création graphique et musique

Nick de Ville  - Editions Octopus ( 2004 )

 

Rock & Folk n° 473 - Janvier 2007

 

Les 100 albums les plus vendus des années '60 ( n°62)

Gene Sculatti

Cahier français par Gilles Verlant

Editions White Star

 

Les 1000 CD des disquaires de la Fnac ( n°188  )

Editions Fnac ( 2008 )

 

pour la pochette

Rock Vinyls - Françoise Thomazeau - Dominique Dupuis

Edition Ereme ( 2008 )

 

Pop Rock - Les années 60 -79

Discothèque idéale Fnac - 2010

 

Les Inrocks Hors Série - 1967

Psychélélisme et contestation - page 9

 

 

 

 

 

 

 

The Doors

007 - 1967

The Doors

 

01 Break on through ( to the other side ) 2:39
02 Soul kitchen 3:35
03 The crystal ship 2:34
04 Twentieth century fox 2:33
05 Alabama song (Whisky bar) 3:20
06 Light my fire 7:08
07 Back door man 3:34
08 I looked at you 2:22
09 End of the night 2:52
10 Take it as it comes 2:17
11 The end 11:43

 

Elektra / WEA ELK 62013 (2 originals of The Doors)

 

Collector - Vinyl replica - Coffret "The complete studio recording"

 

Produit par Paul Rotchild. Quand les Doors ont à faire leur preuve qu'ils sont les Doors, rien d'autre et personne d'autre .. ils s'en donnent d'entrée tous les moyens avec "Break on through" : la construction du morceau presque traditionnelle en apparence (couplet-couplet-refrain-pont-refrain) subitdès les premières phrases une curieuse altération. Chaque instrument en fait, joue "décalé" par rapport aux autres : batterie, guitares et claviers sont parfaitement en phase mais légèrement à "cheval" les uns sur les autres. Ce qui confère au titre cet effet de mouvement sur lequel Morrison n'a plus qu'à greffer son flux naturel de récitant hanté : déstabilisation garantie ! Puissance et singularité idem ! Notons à ce propos l'usage que les Doors savent  en faire sur des titres qui, sans cette manière (grandement due à Paul Rotchild) sonnerait banal ou mielleux ("Take as it comes" ou "End of the night") et la part prépondérante prise par Robbie Krieger dans l'élaboration du hit "Light my fire"

François DUCRAY - Backstage n° 10 - Avril 1990

 

Un premier album de légende, avec Morrison en icône sexy qui se consume de l'intérieur, les riffs tranchants de Krieger, Manzarek et Densmore pour sculpter le reste de l'espace. Pousser à fond le son, rien n'a bougé.

Best n° 6 - Août 1999

 

Deux étudiants en cinéma qui se la pètent (l'un sexy, l'autre intello), un guitariste flamenco et un batteur de jazz, par miracle, se transforment en cauchemar de l'Amérique bien pensante (l'œdipien "The end") et en terreur des charts ("Light my fire"). Ce qui s'appelle rafler la mise. 

RollingStone n° 6 - Mars 2003 - Les 100 disques indépendants

 

06 - Light my fire

C'est la toute première chanson de Robby Krieger, avec des paroles supplémentaires de Jim Morrison et des arrangements imaginés par l'ensemble Du groupe. La chanson catapulta d'un seul coup les Doors au sommet de la gloire, ce qui faisait , selon Krieger, partie des plans de Morrison : " Depuis le début, Jim voyait notre groupe comme une étoile filante, qui allait grossir à toute allure et obtenir un immense succès".

Light my fire  dure sept minutes sur l'album, mais fut réduite à trois minutes sur le 45 tours, amputé des solos de Krieger et Manzarek - Les 500 meilleures chansons - Revue RollingStone Mars 2005 .Supplément gratuit avec le n° 027

 

06 version de Ripley  sur la compilation Paris Dernière

 

01 version par Patti Smith sur Twelve

 

Probable électro-choc pour des dizaines d'organistes ( notamment Jon lord ), on peut penser que "Light my fire" suscita des vocations. Et combien de flirts tournant coït sur ce morceau ? On n'ose y penser .. D Kelvin . Best of CROSSROADS . 1960 - 1968 - 100 Albums essentiels ( Avril 2009 )

 

Les Doors , malgré l'érosion du temps, ont gardé un son curieusement "moderne" dont s'inspirent encore bon nombre de groupes américains. Une réédition "économique" bienvenue du premier album du groupe de Jim Morrison qui contient le brûlot qui lança la légende " Light my fire " - Le guide 1996 du CD - Marabout

 

Chroniques à lire dans :

 

06 - Rock & Folk n° 208 - Mai 1986

 

Rock & Folk HS - Décembre 1991

     Les 250 meilleurs disques

 

Télérama HS - Juin 1993

     Vive le rock

 

Les 100 meilleurs disques du Rock

Juan Vitoria

Editions La Mascara (1995)

 

Rock & Folk n° 349 - Septembre 1996

 

 

Rock & Folk n° 383 - Juillet 1999

 

Best n° 6 - Août 1999

 

Rock & Folk HS - Décembre 1999

     Disco 2000 - Les indispensables

 

Rock & Folk n° 390 - Février 2000

 

RollingStone n° 6 - Mars 2003

 

RollingStones n° 937 - Décembre 2003

     500 Greatest albums of all time

 

pour la pochette

Albums - Création graphique et musique

Nick de Ville  - Editions Octopus ( 2004 )

 

Le Guide Pop Rock 1950 - 1979 Vol 1

     Editions FNAC

 

06 - RollingStones - HS - 

     Les 100 meilleurs 45 tours

 

06 - RollingStones . HS . Mars 2005

     Les 500 meilleurs chansons (n°35)

 

07 - Les 1001 chansons qu'il faut avoir écoutés dans sa vie .Flamarion ( 2011 )

( Pour la version originale par Howlin' Wolf - 1961 )

 

11 - RollingStones . HS . Mars 2005

     Les 500 meilleurs chansons (n°328)

 

11 - Les 1001 chansons qu'il faut avoir écoutées dans sa vie. Flammarion ( 2011 )

 

Rock-vinyl

     JM LEDDUC

     Editions Point-Virgule

 

Rock & Folk n° 473 - Janvier 2007

 

Les 1001 albums qu'il faut avoir écoutés dans sa vie . Flammarion - 2006

 

Rock'n roll - La discothèque rock idéale

Philippe Manoeuvre

Rock & Folk  Albin Michel - 2006

 

La Discothèque parfaite de l'odyssée du rock

G Verlant - Thomas Caussé

Hors Collection (2006)

Hors collection (2013) - page 44

 

Les 100 albums les plus vendus des années '60 (n°40)

Gene Sculatti

Cahier français par Gilles Verlant

Editions White Star

 

Volume n° 2 - Juillet / Août 2008

Les 200 disques qui ont changé le rock

 

Les 1000 CD des disquaires de la Fnac ( n°8  ) Editions Fnac ( 2008 )

 

Best of CROSSROADS

1960 - 1968 - 100 Albums essentiels ( Avril 2009)

 

Pop Rock - Les années 60 -79

Discothèque idéale Fnac - 2010

 

Rock & Folk - HS n°30

555 disques . 1954 - 2014 (2014) page 20

 

Rock & Folk n°574 - Juin 2015 (page 68)

 

La discothèque idéale Fnac

823 albums indispensables … et pas un de plus . (2015) page 54

 

Rock & Folk HS n°31

Psychedelic shit ( 2015 ) page 154

 

Les Inrocks Hors Série - 1967

Psychélélisme et contestation - page 8

 

Rock & Folk 596 Avril 2017 page 63

 

 

 

 

 

 

The Complete studio recording
lire Rock & Folk n° 389 - Janvier 2000

The Box set 

m'écrire

Je ne reproduis pas la totalité de la discographie du groupe mais uniquement les renseignements correspondants aux disques que je possède.