MALICORNE - Concert exceptionnel aux Francofolies de La Rochelle


Malicorne Pierre de Grenoble

Malicorne Le premier disque

Malicorne, le second disque

Malicorne, le troisieme disque

Malicorne Almanach

Malicorne_l'extaordinaire tour de france de'Adélard Rousseau

Malicorne En public

Malicorne Le Bestiaire

Malicorne Balançoire en feu

Malicorne Les cathédrales de l'industrie

Malicorne les compilations

Vous aimez Malicorne,

témoignez. Dites pourquoi, quel est le disque que vous préférez ... allez-y.. clic ci-dessous..

 

Page modifiée le

dimanche 01 mai 2011

Gabriel Yacoub

voix , guitare , mandoloncelle

Marie Sauvet

voix , dulcimer , percussions

Laurent Vercambre

voix, violon , nyckelharpa, dulcimer

Hughes de Courson

voix , cronorme, flûte, claviers, percussions

Olivier Kowalski

voix, basse

Gilles Chabenat

vieille à roue

Yannick Hardouin

piano, basse acoustique

David Pouradier Duteil

percussions , noix


Malicorne aux Francofolies1340 - 2011 - Le CD

Malicorne Francofolies 2010 

 Sony Music / Sterne  ( 2011 )

 
Nous sommes chanteurs de sornettes 1'21
Gavotte 1'39
Pierre de Grenoble / Shiarrazula marazzula 8'36
Marions les roses 4'04
Le luneux 5'36
La conduite ( avec Karl Zero ) 4'35
L'écolier assassin 9'56
Le prince d'Orange 2'48
Voici la Saint-Jean ( avec Michel Rivard ) 5'09
Margot 0'58
Bacchu Ber 3'43
Danse bulgare 2'41
Ma chanson est dite 1'02
J'ai vu le loup, le renard et la belette 5'22
Je resterai ici 3'50 ( piste cachée )
Les choses les plus simples 5'20 ( piste cachée )
Carmin 2'39 ( piste cachée )


Production : Olivier Kowalski et Gabriel Yacoub
Une coproduction Artstudio / Masq
Livret avec textes des chansons





Malicorne aux Francofolies1341 - 2011 - Le DVD

Malicorne aux Francofolies

 

Sony Music / Sterne  ( 2011 )

 
Carmin 2'50 

Gilles Chabenat

Rêve à demi 4'37 

Gabriel Yacoub

Pluie d'elle 3'59 

Gabriel Yacoub

Les choses les plus simples 5'49

Gabriel Yacoub

Je resterai ici 5'24

Gabriel Yacoub

Nous sommes chanteurs de sornette / Gavotte 2'46

Malicorne

Pierre de Grenoble / Shiarrazula Marazzula 9'02

Malicorne

Les tristes noces 5'29

Malicorne et Claire Diterzi

Marions les roses 4'09 

Malicorne

Quand je menai mes chevaux boire 5'24

Malicorne et JP Nataf

Le luneux 6'02

Malicorne

La conduite 4'33

Malicorne et Karl Zero

Le roi s'ennuie 9'04

Le Quatuor

L'écolier assassin 10'01

Malicorne

La complainte du coureur de bois 3'03

Tété

Le prince d'Orange 3'00

Malicorne

Voici la Saint Jean 6'23

Malicorne et Michel Rivard

Margot 1'00

Malicorne

Bacchu Ber 3'37

Malicorne

Danse bulgare 3'32

Malicorne

J'ai vu le loup , le renard et la belette 5'40

Malicorne

Bonus :
Chantier d'été
Diaporama
52'00

     
     

 

 

On en parle aussi ici :

 

Avril 2011 - Mondomix - http://malicorne.mondomix.com/fr/chronique6283.htm

 

Si vous n’avez pas vécu les années Giscard d’Estaing (et, croyez moi, vous n’avez rien manqué), le nom de Malicorne vous parlera sans doute moins que celui de ses membres, notamment ceux du chanteur Gabriel Yacoub et de l’arrangeur Hughes de Courson, à qui l’on doit Mozart l’Egyptien. A l’époque, ces musiciens étaient les maîtres du folk français. Leurs albums de chants traditionnels étaient double, voire triple disques d’or. Le groupe s’était dissous à l’aube des années 80, il s’est reformé pour un concert unique l’été dernier. Le disque qui en résulte est, dans ces circonstances, étonnamment délicat. Ténues mais élégantes, leurs voix parviennent encore à ressusciter les mélodies du temps jadis. Passerelle vers le passé, ce disque plongera certains auditeurs dans une nostalgie sans fond et d’autres dans une perplexité sans fin. Choisissez votre camp.


François Mauger

 

 

  Avril 2011 - Années Laser n°174

années laser

 

01 Avril 2011 - Le Devoir.com - http://www.ledevoir.com/culture/musique/320085/vitrine-du-disque-1er-avril-2011

 

On ne croyait plus sa reformation possible, même pour un concert, fût-ce aux FrancoFolies de La Rochelle. Malicorne a réinventé le trad français, puisant jusque dans les complaintes du Moyen Âge et projetant son inspiration jusqu'aux arrangements fouillés du prog. Revoici, plus de deux décennies plus tard, ces airs sauvages, ces complaintes mordantes, ces claques à danser, cette densité dans les crescendos et ces voix magnifiques, en polyphonie comme en unisson ou en harmonies vocales plus contemporaines. Les instruments traditionnels sont toujours là, mais on avait presque oublié qu'ils pouvaient se faire atmosphériques ou se gaver d'électricité. Ils mélangent toujours les climats, les époques et les rythmes dans les pièces ou de l'une à l'autre. Et en prime, trois pièces cachées plus dénudées à la fin du disque, comme pour ajouter à son caractère inoubliable.

 

19 Mars 2011 - Rock & Folk n° 524 - Avril 2011

DVD Musique … enfin du folk .. Jérôme Soligny

 

Lorsque Rock & Fok était enfant, il était ouvert à tous les vents. Lorsque ses journalistes étaient adolescents, ils dévoraient le journal et même la rubrique « Fous de Folk ». Ils ne comprenaient pas tout, mais trouvaient formidable qu’on puisse cribler des pages de leur magazine, de minuscules caractères, pour parler de gens qui jouaient de la flûte , de l’épinette ou du cronorme.

C’était le début des années 70 et Malicorne était le chef de file d’un mouvement qui s’est dissous au cours de la décennie suivante. Oh , le folk français n’a pas disparu et Alan Styvell, qui continue de rayonner sur la scène internationale ne manque jamais de le rappeler. Et c’est tant mieux.

Mais il n’est guère médiatisé et on n’en parle que très rarement dans ces pages. La publication de ce DVD live offre à Malicorne la possibilité de réintégrer nos colonnes .C’est Gérard Pont qui a eu la bonne idée d’inviter le groupe en sommeil depuis 1980, à remonter sur des planches, celle des Farncofolies.

Gabriel Yacoub a relevé le défi et réuni sa petite troupe d’amis musiciens ( parmi lesquels l’excellente Marie Sauvet ) , sollicité quelques connaissances ( Claire Diterzi, JP Nataf , le Quatuor .. ) et la magie a opéré, plus encore devant ce public de France profonde à qui les artistes au répertoire sans âge, constamment irrigué par la sève de la Terre, ne font pas peur. S’il faut qualifier cette musique aujourd’hui, c’est le mot World qu’on emploiera, mais on conseillera plutôt de se laisser porter par la richesse des harmonies , les orchestrations boisées et un charme qui n’a rien d’archaïque, plutôt que d’étiqueter à tout prix. En complément du concert (précédé, au choix, du Gabriel Yacoub Trio) servi en 16/9 et  5.1 , un 52 minutes sur ses préparatifs et un diaporama.

 

15 Mars 2011 - http://www.music-story.com/malicorne/live-aux-francofolies-live/critique

 

Le temps qui passe – car il ne sait pas faire autre chose, cette saleté – peut rendre la perspective surréaliste : durant une décennie (et, fait rare, jusqu’à leur séparation en 1980), Malicorne fut un groupe essentiel de la scène hexagonale, rock lorsqu’on l’attendait folk, et progressif quand on pensait exhiber sabots pointus et gilet en pure laine vierge. Le rêve du guitariste, chanteur, et figure de proue de l’entreprise, un Gabriel Yacoub en rupture de ban avec Alan Stivell, trouva force et vigueur grâce à neuf albums originaux, et une invraisemblable conjonction de talents : Hugues De Courson et Marie Sauvet ont, en particulier, largement contribué à une couleur musicale unique (l’utilisation des voix avec repons à la tierce), et à une légende parfaitement originale.

Trente années plus tard donc, un fou furieux – il en faut quelques-uns dans le domaine des arts – en la personne de Gérard Pont, nouvelle tête pensante des Francofolies de La Rochelle, rêve de s’offrir le retour de Malicorne sur scène. Contre toute attente, quelques mails et conversations téléphoniques suffiront pour que le line-up originel réponde favorablement à l’invitation faite par Yacoub. Le reste appartient à la nostalgie, mais en mieux, car auréolée de cette triomphante actualité.

Le reste ? Dulcimer, cromorne, nyckelharpa et autre mandoloncelle, légendes d’hier et morales d’aujourd’hui, refrains en madeleines de Proust (« Pierre De Grenoble », « Marions les Roses », ou « J’ai vu le loup, le renard et la belette »), qui, tous, en témoignent : toujours la bourrée est saine, et jamais le branle ne branle dans le manche. Certains invités assurent une filiation naturelle : Claire Diterzi, Le Quatuor, Tété ou JP Nataf enrichissent quelques pièces de leurs harmonies vocales. Le Québécois Michel Rivard rend visite dans « Voici la Saint-Jean », et Karl Zéro s’improvise Monsieur Loyal pour « La Conduite ».

Entrez, entrez : la sombre magie de Malicorne, ses tristes histoires d’assassin ou de filles légères ou d’animaux fantastiques reprend, en ce 15 juillet 2010 au théâtre de La Coursive de La Rochelle, force et vigueur, et jamais les nuits charentaises ne se sont trouvées aussi inspirées. Le concert fait également l’objet de l’édition d’un dvd plus copieux (vingt et une chansons), offrant également documentaire, diaporama, et bonus cachés.

Christian Larrède

 

14 Mars 2011 - Journal l'Alsace

Il y a ceux qui étaient au concert de Malicorne et s'en souviennent comme d'un moment historique . Et ceux qui n'y étaient pas mais tous vont se jeter sur le Cd et ( ou ) le DVD consacrés à l' évènement capturé en 2010 aux Francofolies . Tous les classiques du groupe folk sont là avec des bonus sur le DVD et des titres cachés sur le CD . On retrouve les chanteurs de sornette au meilleur de leur forme .

 

 

3 Mars 2011 - Journal Le Télégramme - Page Musique , noté 3 étoiles ( excellent ) par Frédéric Jambon

 

«Voici... Malicorne !» Lorsque Karl Zéro a lancé le concert unique du groupe mythique du folk français aux Francofolies de La Rochelle 2010, le terme d'«exceptionnel» n'avait rien de galvaudé. Depuis 30 ans, Gabriel Yacoub, Marie Sauvet, Laurent Vercambre, Hugues de Courson et Olivier Kowalski n'avaient plus entremêlé leurs polyphonies vocales, ni leurs instruments médiévaux et électro-acoustiques. «Nous sommes chanteurs de sornettes», «Pierre de Grenoble», «Marions les roses», «Le luneux», «L'écolier assassin», «Le Prince d'Orange»... Ils ont enchaîné les titres avec limpidité. Les voix étaient plus belles encore que dans le souvenir, les chants à fendre l'âme toujours plus bouleversants. Un temps suspendu de nostalgie et de magie, à revivre aussi sur DVD. "

 

18 Février 2011 - http://www.actuamusic.fr/Malicorne-Decouvrez-les-retrouvailles-sur-scene-d-un-mythique-groupe-Video_a1614.html

( trop de pubs vraiment agressives sur ce site , ça gache tout )

Malicorne: Découvrez les retrouvailles sur scène d'un mythique groupe..

 

Malicorne est tout simplement un groupe mythique d'une époque que les moins de trente ans ne peuvent pas connaître. En effet Malicorne c'est avant 5 amis qui dans les années 70 ont connu un grand succès, et Trente ans après l'arrêt du groupe, Malicorne s'est retrouvé sur la scène des Francofolies de la Rochelle pour un concert tout simplement intemporel...

Malicorne, c'est avant tout un groupe de Folk, mais surtout un groupe de quatre amis. Gabriel Yacoub, Marie Sauvet, Hughes de Courson, Laurent Vercambre et cette amitié se ressent tout au long de la carrière du groupe que ce soit sur scène comme sur leur différents albums écoulés à plus d'un million d'exemplaires. La vie faisant, tous ont choisi différentes trajectoires, mais au fond d'eux Malicorne restera pour toujours gravé...

Pour la première fois en plus de 20 ans depuis la séparation du groupe à la fin des années 80 et en plus de 30 ans depuis le départ de deux de ses membres originaux (sur quatre), tous les membres fondateurs de Malicorne accompagnés d'Olivier Kowalski (qui, dès 1977, avait rejoint le groupe déjà formé) se sont retrouvés sur scène le 15 juillet 2010 pour un concert unique à La Rochelle au Grand Théâtre de La Coursive dans le cadre du Festival des Francofolies.

A cette occasion, des artistes invités sont venus compléter la formation originelle du groupe pour lui rendre hommage en interprétant à leur façon quelques titres du répertoire de Malicorne : JP Nataf, David Pouradier Duteil (batterie, percussions), Tété, Michel Rivard, Le Quatuor, Claire Diterzi, Bensé & Jil is lucky [en duo] et Karl Zéro.

Et ce concert exceptionnel a été capté pour notre plus grande joie, et la première chose qui vient à l'esprit c'est que même avec le temps, Malicorne ne change, Malicorne se bonifie, et leur culture musical est vraiment intemporel. Durant presque 2h, vous voyagez à travers l'amour, l'espoir, et surtout les surprises, car avant tout le retour de Malicorne sur scène est surprenant alors, il faut que la surprise en renferme d'autres.

Ainsi différentes visites jalonnent le concert dont notamment la venue de l'un des trublions du PAF, Karl Zéro qui vient donc pousser la chansonnette, mais également JP Nataf ou bien encore Tété qui viennent ajouter une part supplémentaire de rêve...

Ce concert exceptionnel a donc été capté et sortira en DVD et en CD le 7 Mars prochain alors le rendez vous est pris, pour l'évasion

 

 

Février 2011 - http://touteslesmusiquesquejaime.over-blog.com/article-petite-planete-tome-15-malicorne-aux-francofolies-de-la-rochelle-66955702-comments.html#anchorComment

 

Février 2011 - http://nosenchanteurs.wordpress.com/2011/01/29/malicorne-les-amis-de-trente-ans/

 

Février 2011 - http://aucommencementetaitlerock.blogs.letelegramme.com/archive/2011/01/30/malicorne-la-legende-renait-en-mars.html

 

Juillet 2010 - http://cath-grains-de-sel.blogspot.com/2010/07/la-magie-malicorne.html